Noemi Langenkamp.

Noemi Langenkamp, grimpeuse.

Noemi Langenkam est une grimpeuse suisse. Lorsqu'elle grimpe vers les sommets, elle est soutenue par sa famille qui a, elle aussi, attrapé le virus de l'escalade. Cette sportive ambitieuse, spécialisée dans l'escalade sur blocs (bouldering) et de vitesse, est membre de l'équipe nationale ainsi que de l'association sportive du Club Alpin Suisse. Les entraînements et les compétitions ayant majoritairement lieu en salle, elle passe la plupart de son temps libre dans la nature.

Portrait.

Année de naissance

1996

Lieu de résidence

Aarburg, Argovie

Type de sport

escalade de compétition

Succès

8e place au Championnat du monde Jeunes 2015

 

Interview.

Malgré une forte pression en termes de performance, le plaisir et l'ambiance détendue propres à ce sport expliquent pourquoi Noemi Langenkamp ne cesse de s'améliorer. La sportive nous confie si elle ressent quelquefois la peur lorsqu'elle est accrochée à la paroi rocheuse et où elle préfère passer son temps libre.

Si tu n'es pas accrochée à une paroi rocheuse, comment occupes-tu ton temps libre?
J'aime rester active, même durant mon temps libre, que ce soit en faisant de la natation, une randonnée ou du jogging. Comme je suis souvent absente de chez moi, j'essaie de rencontrer mes amis autant que possible.

Si tu devais choisir parmi l'une des catégories suivantes, que préférerais-tu?

  • Indoor ou outdoor
  • Action ou détente
  • Culture ou nature
  • Montagne ou/et mer

Existe-t-il en Suisse une activité que tu aimerais refaire n'importe quand?
Le Tessin dispose de nombreuses belles voies d'escalade, c'est pourquoi je suis souvent attirée vers le sud. Là, je peux m'adonner à mon sport sur les plus beaux sites.

Où en Suisse aimerais-tu un jour escalader un mur?
En Suisse, je connais déjà de nombreuses salles. Dans les Grisons, il y a un endroit, le «Magic Wood», qui est très réputé dans le monde de l'escalade. J'y ai déjà été et je le connais bien, mais j'ai toujours envie d'y retourner.

As-tu une stratégie pour vaincre la peur, si jamais tu devais la ressentir à nouveau?
Je n'ai pratiquement jamais peur. C'est plutôt une question de respect des grands sauts ou des passages difficiles. Quand on escalade des blocs, on n'est pas très loin du sol, à trois ou quatre mètres seulement, et puis il y a aussi le tapis. Il n'y a donc aucune raison d'avoir peur.

Que trouves-tu fascinant dans ce sport?
Chaque nouvelle salle offre de nouvelles possibilités et de nouveaux défis. On apprend constamment de nouveaux mouvements pour maîtriser un mur et on échange avec les autres. La diversité est grande et l'escalade apporte beaucoup de plaisir.

Voyages-tu souvent en train et y a-t-il un trajet que tu préfères?
Je conduis, mais je trouve ça généralement stressant. Comme je m'entraîne avec l'équipe nationale à Zurich une fois par semaine, je prends régulièrement le train. Je profite du temps que je passe dans le train pour régler des choses qui sont en attente ou pour me détendre. Le trajet que je préfère est celui d'Olten à Bâle. Le paysage y est super et lorsqu'on arrive à Bâle, le temps est souvent meilleur.

Suis Noemi sur les médias sociaux.

Facebook
Instagram

%title%

%count%
%activities%
%ribbon%
%title%
%desc%
Plus d’infos
Activité
%count%
Liste des souhaits
Ta liste d'activités
Tout afficher
Activité
Gérer
Activités similaires.
Catégorie
Filtre élargi
Destinations
Défi thématique
Actualités
Retirer de la liste d'activités
Ajouter à la liste d'activités
Recommandation pour toi
Ton fichier dépasse la taille maximale, choisis un fichier plus petit.
Ce format n'est pas compatible
Activités sur le thème mensuel #THEMA#.
Il n'existe pas encore d'activité pour ce défi. Mais nous aurons bientôt des nouveautés pour toi, n'oublie pas de jeter un œil de temps en temps.
Tu ne possèdes pas encore de badge pour l'instant.
Tu ne possèdes pas encore de badge pour l'instant.